• Taille du texte
  • Contraste

Le Groupe Crédit Agricole publie ses nouvelles politiques charbon

Les politiques sectorielles RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) du Groupe Crédit Agricole traitant du charbon thermique* ont été mises à jour. Elles intègrent désormais des engagements liés à l’exclusion progressive du charbon thermique de ses portefeuilles. Ces politiques prévoient une graduation de la relation commerciale en tenant compte de l’implication des clients dans l’industrie du charbon thermique (part des revenus associés) et de leur trajectoire de transition. Une matérialisation de la volonté du Crédit Agricole d’accompagner, et d’inciter, ses clients à engager la transformation de leur business model. Le Crédit Agricole s’est engagé à exclure le charbon thermique de ses portefeuilles d’ici 2030 pour l’Union Européenne et l’OCDE, et d’ici 2040 pour le reste du monde.

Le Groupe Crédit Agricole publie ses nouvelles politiques charbon

Une trajectoire suivie par Crédit Agricole Assurances 

C’est une dynamique dans laquelle s’inscrit Crédit Agricole Assurances dans le cadre de sa stratégie d’accompagnement de la transition énergétique. Depuis 2019, pour tous les nouveaux investissements, nous avons initié un plan de cession des principales expositions identifiées pour le secteur du charbon. Ainsi, nous nous désengageons des émetteurs :

•    réalisant plus de 25 % de leur chiffre d’affaires dans l’extraction du charbon ou produisant 100 millions de tonnes et plus de charbon par an ;
•    ayant des revenus égaux ou supérieurs à 50 % de leurs revenus totaux liés à la production d’électricité via le charbon ;
•    qui n’ont pas l’intention de réduire le pourcentage des revenus provenant de ces activités d’extraction ou de production électrique par le charbon.

En France, Crédit Agricole Assurances est le premier investisseur institutionnel de la transition énergétique. Dans le cadre de notre plan « Ambitions 2020 », nous avons dépassé les 2 GW de financement à fin 2019. Le groupe est engagé dans le développement des territoires via ses investissements majeurs dans les infrastructures et dans les énergies renouvelables, notamment grâce à son partenariat avec ENGIE. Ainsi, à fin 2019, 922 millions d’euros étaient investis dans des programmes de transition énergétique (dont éolien et solaire, cogénération, réseaux de chaleur et froid…).

Retrouvez toutes les politiques sectorielles du Groupe Crédit Agricole

 

   * Mines, centrales thermiques à charbon et infrastructures de transport

X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides