• Taille du texte
  • Contraste

Appel à projets aidants 2021 : Crédit Agricole Assurances poursuit son engagement

Pour les 11 millions d’aidants en France1, la crise sanitaire de la COVID-19 a intensifié les difficultés déjà nombreuses du quotidien. Les périodes de confinement ont renforcé leur isolement et diminué leurs possibilités de répit ou d’appuis de structures médicalisées, quand leur rôle prenait lui une dimension encore plus essentielle pour la société.

Pour Caroline Nicaise, directrice de la RSE de Crédit Agricole Assurances « La crise sanitaire a mis en lumière la précarité morale, financière et sociale de certains aidants : dans cette situation d’urgence, les aidants se sont retrouvés en première ligne pour s’occuper des personnes fragiles et l’épuisement physique et psychologique de certains d’entre eux est considérable. Aujourd’hui, les soutenir est plus que jamais un enjeu majeur de société ».

C’est pourquoi pour la onzième année consécutive, Crédit Agricole Assurances poursuit sa mobilisation en faveur des proches aidants en lançant son appel à projets national, du 1er mars au 30 avril 2021. S’inscrivant pleinement dans les engagements du groupe Crédit Agricole en faveur de l’inclusion, il est destiné à soutenir financièrement des projets associatifs locaux répondant aux besoins des aidants.

Crédit Agricole Assurances a d’ores et déjà soutenu plus de 170 projets locaux sur l’ensemble du territoire, pour une dotation globale de près de 2,5 millions d’euros.

Pour cette nouvelle édition axée sur des projets novateurs en lien direct avec les attentes des aidants, les dossiers proposés doivent s’inscrire dans l’une des trois thématiques suivantes :

  • La valorisation des initiatives face à la crise sanitaire : retours d’expérience qui visent à capitaliser sur les actions de soutien aux aidants mises en place pendant la crise sanitaire et à les modéliser. En quoi ces initiatives peuvent-elles transformer la manière d’accompagner les proches aidants ?

 

  • Le développement de l’habitat partagé et regroupé : dispositifs d’habitats partagés et regroupés mutualisant des ressources, en conception ou déjà existants. De quelles façons les proches aidants peuvent-ils contribuer au développement de ces nouvelles formes d’habitats en favorisant l’autonomie des personnes aidées ?   

 

  • Le relayage2 : évaluations sur les impacts des différentes modalités de relayage. A quelles conditions les diverses expérimentations permettront-elles de définir une offre de relayage, adaptée aux besoins des personnes et aux attentes des proches aidants ?

 

En complément du soutien financier d’une durée d’un an, les associations lauréates bénéficieront de deux journées de formation sur des problématiques de communication, de recherche de financement et de partenariats.

Les associations pourront déposer leur dossier de candidature sur le site www.ca-assurances.com à partir du 1er  mars et jusqu’au 30 avril 2021.

 

1 La France compte plus de 11 millions de personnes qui aident de manière bénévole (source BVA juin 2019), momentanément ou de façon permanente, adultes ou enfants en difficulté du fait d’une perte d’autonomie (maladie, accident, handicap, grand âge). Ils forment une communauté d’aidants pour qui cette responsabilité a souvent un impact fort sur leur santé, leur vie quotidienne ou leur activité professionnelle.

2 Le relayage est un dispositif mis en place pendant plusieurs jours consécutifs au domicile par un intervenant professionnel afin de relayer un aidant. Cette solution apporte un répit à l’aidant qui peut alors se consacrer à d’autres activités ou s’absenter pour diverses raisons (vacances, hospitalisation, …).

Crédit Agricole Assurances
RSE

Françoise Bololanik

  • Responsable média et influence

Géraldine Duprey

  • Responsable relations presse
X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides