• Taille du texte
  • Contraste

Progression de l’ensemble des métiers au premier semestre 2016 avec une forte dynamique commerciale en prévoyance

Crédit Agricole Assurances réalise un chiffre d’affaires[1] de 16,8 milliards d’euros au premier semestre 2016, en progression de 4,6% par rapport au premier semestre 2015.

En épargne / retraite, le chiffre d’affaires[1] atteint 13 milliards d’euros, soit une augmentation de 4,0%. La part de la collecte brute en unités de compte[2] s’établit à 20,2%.

La collecte nette[2] s’élève à 3,9 milliards d’euros, dont 2,4 milliards d’euros en France.

Les encours gérés sont en hausse de 3,4% sur un an et atteignent 264,2 milliards d’euros à fin juin 2016, dont 18,8% en unités de compte.

En assurance dommages, le chiffre d’affaires[1] s’établit à 2,1 milliards d’euros et progresse de 5,3% par rapport au premier semestre 2015.

En dépit des événements climatiques de ces derniers mois, le ratio combiné[4] reste maîtrisé à 96,6%.

En prévoyance / emprunteur / assurances collectives, le chiffre d’affaires[1] s’élève à 1,6 milliard d’euros, en hausse de 8,7% par rapport au premier semestre 2015. Cette croissance est tirée par la prévoyance qui progresse de 10,0% sur la même période.

En juin dernier, Crédit Agricole Assurances et Amundi ont annoncé la mise en place d’un partenariat  commercial intégré et proposent désormais aux grandes entreprises une approche globale et unique des dispositifs d’épargne et de retraite / prévoyance à destination de leurs salariés.

Au 30 juin 2016, le résultat net part du groupe semestriel de Crédit Agricole Assurances atteint 650 millions d’euros. Hors éléments non récurrents[3], il progresse de 16,7% par rapport à la même période de 2015.

Les comptes consolidés au 30 juin 2016 peuvent être consultés sur le site Internet de Crédit Agricole Assurances (www.ca-assurances.com/espace-investisseurs).

La notation Standard & Poor’s est  A- / perspective stable.

[1] Chiffre d’affaires IFRS décomposé par nouvelles lignes métiers avec transfert de la santé individuelle et de la Garantie des accidents de la vie de « Prévoyance / santé / emprunteur » vers « Assurance dommages »

[2] En normes françaises

[3] Soulte de 62 M€ nette d’impôts, versée au premier trimestre 2015, suite au remboursement anticipé de dettes subordonnées auprès de Crédit Agricole S.A.

[4] Ratio (Sinistralité + frais généraux + commissions) / Cotisations, net de réassurance. Périmètre Pacifica

 

Finances
Crédit Agricole Assurances
X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides