• Taille du texte
  • Contraste

Domotique et IoT donnent un nouveau visage à l’assurance habitation

Près de 3 millions d’objets connectés (IoT) dédiés à la maison ont été vendus en France en 2017 (+ 42%). On parle dorénavant de « smart home » ou de « maison connectée ». Dans ce domaine, au-delà de la prévention des sinistres, les assureurs se muent de plus en plus en prestataires de services.

Domotique et IoT donnent un nouveau visage à l’assurance habitation

Les dispositifs connectés présentent de nombreuses applications : détection d’inondation, d’intrusion, d’incendie, activation ou désactivation d’une alarme à distance… Ils permettent également de faire intervenir les pompiers, la police ou un agent de sécurité.

Loin d’être un phénomène de mode, ces outils très attractifs offrent de vrais services et s’encrent de plus en plus de nos habitudes. Certaines de ces innovations intéressent directement les assureurs. La détection des incendies et la protection contre les intrusions offrent en effet de sérieux atouts en matière de gestion des risques.

Des assureurs connectés

Ces services de sécurisation de l’habitat visent à simplifier la vie des occupants, assurer leur bien-être, mais aussi limiter la charge financière de leur contrat habitation.

Au sein du groupe Crédit Agricole, nous œuvrons au renforcement de la coopération opérationnelle entre les entités dans le cadre de la Démarche Protection. Synergies d’offres, travail sur les outils de souscription et la fluidification du parcours client, offres tarifaires privilégiées… sont autant d’axes mis en œuvre. Ainsi, depuis près d’un an, Pacifica intègre Nexecur dans son périmètre pour compléter son approche globale de sécurisation sur tous ses marchés : particuliers, professionnels et exploitants agricoles. 

Les assureurs sont nombreux à répondre présents car  les opportunités sont à la fois tarifaires, relationnelles et concurrentielles.

L’enjeu des données collectées

En effet, les données recueillies par les IoT permettront à terme de mieux analyser et prévoir la sinistralité et donc de pouvoir proposer une tarification davantage personnalisée. Elles permettront également de faire progresser la qualité et  la pertinence de leurs services et donc d’améliorer la compétitivité de leurs offres.

Tout l’intérêt reposera sur les données collectées et leur analyse, ce qui pose au passage la question de  l’acceptation par le client de la collecte, de la conservation et de l’utilisation de leurs données personnelles notamment dans le cadre du Règlement général sur la protection des données (RGPD).  

Le Boston Consulting Group estimait récemment que les assureurs américains pourraient à terme réduire de 40 à 60% le montant des sinistres à indemniser grâce aux données en temps réels des objets intelligents. Néanmoins, pour un Français sur trois, le coût de tels services est encore jugé trop cher. Certains expriment également des réticences concernant la protection de leur vie privée.

De prestataires à partenaires

De prestataire, l’assureur devient de plus en plus partenaire. Il n’est plus seulement celui qui répare une fois le dommage survenu, il intervient dorénavant en amont. Son rôle est aujourd’hui plus complet et s’inscrit dans le cadre d’une protection globale de ses assurés. 

L’écosystème autour de la maison connectée, permet à l’assureur de proposer des solutions de plus en plus complètes depuis la gestion des risques jusqu’à l’amélioration de la proposition de valeur offerte au client en mettant en avant les notions de prévention, d’assistance et de protection globale de ses clients.

Il s’affirme aujourd’hui comme un fournisseur légitime de solutions connectées pour l’habitation et des partenariats se nouent avec des équipementiers. En France,  il est même considéré comme un prescripteur privilégié de solutions par rapport à d’autres acteurs comme les opérateurs technologiques* dont les GAFAs**.

 

*Le marché et la maison connectée en France, Etude Xerfi/Precepta juillet 2017
** Les quatre géants du Web : Google, Apple, Facebook, Amazon

X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides