• Taille du texte
  • Contraste

Comment le Big Data va-t-il impacter le métier d'assureur ?

Le Big Data, tout le monde en parle. Le mot existe depuis des années mais depuis quelques mois, on l’entend partout. Qu’est-ce que le Big Data ? Que nous apporte-t-il ? Comment les assureurs doivent-ils le prendre en compte pour adapter leurs offres ? 

Comment le Big Data va-t-il impacter le métier d'assureur ?

Qu'est-ce que le Big Data ?

Définition du Big Data ou Megadonnées

Chaque jour, nous générons un certain nombre de données (environ 2,5 trillons octets*). Des pans entiers de notre vie et notre monde sont désormais stockés numériquement (géolocalisation, navigation internet, e-mails, réseaux sociaux, transactions bancaires…). On peut parler d’une « numérisation du monde ».
Le traitement de ces données se fait via des solutions de stockage à moindre coût couplées à des logiciels exploitant des algorithmes**. L’analyse de ces volumes de données permet de discerner des informations pertinentes et, ainsi, de faire des rapprochements entre elles.

En quoi le Big Data se distingue-t-il des datas traditionnelles ? 

Le Big Data existe depuis longtemps ! Pour Zouheir Guedri, fondateur de Data&Data (start-up du Village by CA spécialisée dans la détection de contrefaçons) :

guillemets
Il y a 10 ans, il n’y avait pas de technologies Big Data mais le mot existait déjà. A cette époque, on disait "Big Data" quand on parlait du problème de traitement de grosses données, très variées et en temps réel. Mais on ne savait pas les exploiter. Aujourd’hui avec les nouvelles technologies ce problème s’est transformé en opportunité. Tous les blocages qu’on avait auparavant ont disparu.
Zouheir Guedri
Fondateur de Data&Data

Le Big Data se distingue des datas traditionnelles (nom, prénom, âge, domicile…) par l’apport massif de données plus fines, encore plus personnelles et très variées (texte, son, vidéo, tweet…).

L’utilisation et la confidentialité des données

Pour la CNIL, « il apparaît que le "big data" présente certes un caractère inédit par son échelle, mais s’inscrit dans le prolongement de processus classiques de croisements de données à des fins de profilage.***». Le Big Data est donc soumis aux exigences de la CNIL.
Selon une étude PwC, plus de la moitié des Français seraient prêts à fournir à leur assureur « dommage » des données personnelles complémentaires, notamment sur leur mode de vie, s’il leur propose une offre personnalisée.

Les enjeux du Big Data pour les assureurs

Les données dans l’Assurance

Cependant, la multi-détention de produits (habitat, santé, assurance vie…) offre aux assureurs l’opportunité de croiser des données plus riches.
Par ailleurs, les assureurs sont les seuls à connaître aussi finement le risque (historique des sinistres en fréquence et en montant).

Des données pour améliorer la relation client

Grâce au Big Data, l’assureur sera en mesure d’optimiser sa relation avec le client :

  • Il pourra déterminer finement l’appétence d’un client à un produit. Il sera capable de détecter les grands moments de vie de son client pour lui proposer, à chaque étape, une ou des offres adaptées. La finalité serait une relation client enrichie, personnalisée et plus dans l’anticipation des besoins concrets et réels du client.
  • Il obtiendra une meilleure vision du risque assurantiel. Par exemple, être capable de détecter des schémas de comportement qui vont être risqués pour le client ou des schémas de comportement frauduleux. Des variables explicatives plus riches permettront d’affiner les tarifications.
  • Il sera en mesure de construire de nouveaux produits, de nouveaux services pour les clients. Par exemple, détecter des zones de danger. Cela peut permettre d'informer le client et donc d'agir préventivement pour lui éviter un problème, tel un accident ou un sinistre.Cette dimension pro-active de l’assureur, c’est-à-dire être en amont du risque, réinventerait son métier d’assureur. L’assureur ne serait plus uniquement là pour indemniser mais aussi pour réduire concrètement le risque d’accident de son client, ce qui va faire naître une nouvelle relation assureur-assuré basée sur plus de personnalisation.

*Source : IBM** Algorithme : Ensemble de règles opératoires dont l'application permet de résoudre un problème énoncé au moyen d'un nombre fini d'opérations. Un algorithme peut être traduit, grâce à un langage de programmation, en un programme exécutable par un ordinateur. Source : Larousse***Source : CNIL

X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides