Actualités

26 avril 2018
Crédit Agricole Assurances au « Top » des acteurs de la prévoyance

Comme chaque année, L’Argus de L’Assurance publie le « Top 30 de la prévoyance ». Crédit Agricole Assurances se place à la deuxième place en prévoyance individuelle et collectives (derrière AXA),  en GAV (Garantie accident de la vie) et en Dépendance.

Avec une progression de 5,4 % en cotisations encaissées en individuelle et 31,6 % en collectives par rapport à 2016, Crédit Agricole Assurances enregistre une des plus belles performances du marché.

Pour l’Argus de l’Assurance, contrairement à la santé : « le marché de la prévoyance est loin d’être saturé et près d’une vingtaine d’acteurs affichent une croissance supérieure à 3% ». Toutefois, ils relèvent que : « la persistance de taux d’intérêt bas qui renchérissent les provisions et le vieillissement  de la population contribuent à dégrader la rentabilité ».

3 questions à :

Henri Le Bihan  (Directeur Général Adjoint de CAA) et Alain Roussel (Directeur adjoint de la BU Prévoyance / Emprunteur)

CAA se place à la deuxième place du classement des acteurs de la prévoyance, quels sont ses atouts ?

Notre premier atout est bien entendu d’avoir une gamme de produit compétitive. Le second est d’avoir élaboré des approches commerciales pertinentes favorisant les rebonds en épargne et en crédit.

Sommes-nous prêts, dans le domaine de la prévoyance, à faire face aux évolutions sociétales ?

Oui, nous adaptons nos offres en matière de santé pour une prise en charge plus responsable. Nous sommes les leaders du marché de la dépendance et prêts à accompagner les évolutions évoquées par le Président de la République.

Pierre Guillocheau (Directeur de la BU assurances collectives)

CAA enregistre une forte progression sur les collectives, quelles sont ses ambitions ?

A côté de la santé et de la retraite, la prévoyance est un des trois « piliers » du développement des assurances collectives. On a beaucoup parlé de la santé avec l’ANI, cependant les entreprises ont souvent une approche globale intégrant santé et prévoyance qui au fond concernent toutes les deux les sujets de bien être des salariés.

C’est pourquoi nous intégrons activement la prévoyance dans notre démarche auprès des DRH, des partenaires sociaux et des entreprises. Et nous connaissons depuis deux ans de beaux succès sur des entreprises significatives clientes des Caisses Régionales, comme Triskalia, d’Aucy, Nicollin, Arterris...

Comme la prévoyance touche des sujets lourds et sensibles nous développons dans le même temps des services d’accompagnement en matière de gestion des arrêts de travail et d’aide au retour à l’emploi.