Le règlement PRIIPs s’appliquera à l’assurance vie le 1er janvier 2018 La différence entre e-santé et bien-être connecté
  • Prévoyance

Sécurité routière : les seniors en première ligne

PARTAGER
PARTAGER
12.04.2017

Après avoir constaté qu’un piéton sur deux qui décède est un senior, les associations Prévention routière et Attitude Prévention ont lancé, en mars, un plan de prévention à l’échelle nationale pour enrayer le phénomène. Face à ce constat, les associations tirent la sonnette d'alarme. 

En 2016, sur 3 496 personnes tuées sur les routes, 540 étaient des piétons1Ce chiffre témoigne d’une hausse de + 15 % par rapport à 2015 (468 piétons tués), + 11 % par rapport à 2010 (485 piétons tués).

Les seniors, premières victimes des accidents piétons

Autre constat, un piéton décédé sur deux est une personne âgée de plus de 65 ans, alors même que les plus de 65 ans ne représentent que 19 % de la population. Après une hausse de + 8 % en 2015, la mortalité des seniors de 65 ans et plus est à nouveau en hausse de l’ordre de + 6 % en 2016 par rapport à 20152. L’enjeu est donc de taille, d’autant que les seniors représenteront un tiers de la population d’ici 2050.

Une priorité : la prévention

Les associations Prévention routière et Attitude Prévention ont lancé en mars 2017 un site internet baptisé Touspietons.fr. La plate-forme propose notamment un quiz piéton afin de rappeler les bons réflexes à adopter et la mise en place d’ateliers de sensibilisation, notamment dans des clubs de personnes âgées. Malgré la gravité du sujet, l’aspect ludique est privilégié avec le jeu « Questions pour un piéton ». D’une durée d’1 h 30, il doit permettre de sensibiliser 30 000 seniors chaque année.

 

Sources : 

1Dossier de presse Attitude prévention et Association prévention routière

2Source : bilan provisoire Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

 

Pour en savoir plus :

http://touspietons.fr/

Silver économie, le marché du bien vieillir