Communiqués de presse

03 août 2017
Forte progression de la collecte en unités de compte et poursuite des gains de parts de marché en assurance dommages

Crédit Agricole Assurances réalise un chiffre d’affaires de 16,2 milliards d’euros au premier semestre 2017 et poursuit la diversification de ses activités.

En épargne / retraite, le chiffre d’affaires atteint 12,2 milliards d’euros, soit une baisse de 6,4 % par rapport au premier semestre 2016, en lien avec le contexte de taux bas. La diversification du mix produits en faveur des unités de compte (UC) se poursuit à un rythme soutenu, comme l’illustrent la bonne progression des contrats UC dans la collecte brute du premier semestre 2017 (29,3 %, +9,1 points sur un an) et la forte baisse sur les contrats euros.

La collecte nette s’élève à 2,2 milliards d’euros au premier semestre 2017, dont 2,3 milliards d’euros de collecte en unités de compte, soit une progression de 52 % par rapport à 2016, et une décollecte sur les contrats euros de 0,1 milliard d’euros.

Fin juin 2017, les encours gérés en assurance-vie atteignent 274 milliards d’euros, en croissance de 3,7 % par rapport à juin 2016 et sont composés à 20,8 % d’unités de compte, soit une progression de 1,9 point sur un an.

En assurance dommages, le chiffre d’affaires progresse de 9,2 %[1] par rapport au premier semestre 2016, à 2,3 milliards d’euros. En France, Crédit Agricole Assurances enregistre une croissance supérieure au marché, avec une augmentation du chiffre d’affaires de 9,3 %1, soutenue par une bonne dynamique aussi bien sur le marché des particuliers que sur celui des professionnels. La croissance des affaires nouvelles témoigne du fort dynamisme de cette activité, notamment pour les produits socles auto et habitation respectivement en hausse de 7,7 % et 10,4 % sur le semestre.

En dépit des événements climatiques du semestre (tempêtes, gel, grêle), le ratio combiné[2] reste bien maîtrisé à 98 %.

En prévoyance / emprunteur / assurances collectives, le chiffre d’affaires s’établit à 1,7 milliard d’euros, en progression de 8,2 %1 par rapport au premier semestre 2016, avec une contribution positive des trois métiers.

Le 22 juin, le groupe Crédit Agricole et CNP Assurances ont signé un protocole d’accord sur
l’assurance emprunteur pour le réseau des Caisses régionales.

Cette signature fait suite à l'annonce par le groupe Crédit Agricole dans son plan moyen-terme en mars 2016 de sa décision d'internaliser les contrats d’assurance Groupe des Caisses régionales au sein de sa filiale Crédit Agricole Assurances. CNP Assurances continue de co-assurer le portefeuille de contrats à hauteur de 50% jusqu’à son extinction. La reprise par Crédit Agricole Assurances des affaires nouvelles sera progressive à partir de septembre 2017 jusqu’en avril 2018.

Au premier semestre 2017, le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances s’élève à 701[3] millions d’euros, en hausse de 8 % par rapport à la même période de 2016. Il intègre une plus-value nette de 30 millions d’euros résultant de la vente de Care, filiale de réassurance du Groupe.

Crédit Agricole Assurances poursuit en outre sa politique prudente de renforcement des provisions.

Le ratio prudentiel Solvabilité 2 de Crédit Agricole Assurances s’élève à 178 % au 30 juin 2017.

La notation Standard & Poor’s est  A- / perspective stable.


[1] Hors effet périmètre

[2] Ratio (Sinistralité + frais généraux + commissions) / Cotisations, net de réassurance. Périmètre Pacifica

[3] La contribution au résultat net part du groupe de Crédit Agricole S.A. s’élève à 610 millions d’euros. L’écart avec le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances provient essentiellement d’un retraitement analytique affectant le coût de la garantie Switch au métier Assurances (impact net d’environ 100 millions d’euros)