• Taille du texte
  • Contraste

Développement durable : de quoi parle-t-on au juste ?

Le 18 septembre 2021 débutent les semaines européennes du développement durable. L’occasion pour nous de revenir sur un concept aujourd’hui omniprésent mais finalement assez méconnu… Argument marketing pour les uns, synonyme d’écologie pour les autres, de quoi parle-t-on au juste quand on parle de développement durable ?

Une notion établie depuis plus de 30 ans

Le développement durable, c’est une manière pérenne d’organiser la société à long terme. Le rapport Brundtland en propose une définition dès 1987 :

« Le développement durable est un développement des sociétés humaines qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. » 
Madame Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre Norvégien à l’initiative du rapport.

La notion est officialisée, et la définition entérinée, lors du Sommet de la Terre organisé par les Nations Unies à Rio en 1992.

Développement durable : de quoi parle-t-on au juste ?

L’environnement mais pas seulement… 

Le développement durable dépasse le simple développement économique car il repose sur trois piliers complémentaires : l’environnement, le social (ou sociétal) et l’économie. 

C’est l’équilibre entre ces trois composantes majeures qui garantit la notion de développement durable. Cet équilibre conditionne un futur à la fois :

•    équitable (car les impératifs économiques ne prennent pas le pas sur l’intérêt des populations),
•    viable (car les méthodes de production n’empiètent pas sur la disponibilité des ressources),
•    et vivable (car la société ne détériore par son environnement et ses conditions de santé).

Le développement durable est donc une approche globale du développement de nos sociétés. Elle peut englober de nombreux concepts et des initiatives plus ciblées telles que l’économie circulaire, la protection de la biodiversité, la transition énergétique, l’insertion, l’éco-conception et bien d’autres encore comme les 17 objectifs de l’ONU pour sauver le monde !

 

Un déclencheur pour les entreprises

Beaucoup d’entreprises se sont saisies du sujet à travers une démarche de Responsabilité Sociétale de l'Entreprise (RSE) qui découle de ce concept général de développement durable. 

Chez Crédit Agricole Assurances, celle-ci est structurée autour d’engagements forts qui inspirent l’ensemble de ses actions et créent de la valeur pour l’entreprise. Ainsi, nous agissons à la fois en tant qu’assureur responsable mais aussi qu’investisseur responsable et entreprise responsable.

Assureur responsable, à travers nos offres, notamment en protégeant les agriculteurs des risques climatiques, en déployant une épargne responsable ou encore en soutenant  le reboisement de la forêt française (opération "1 contrat signé = 1 arbre planté). Investisseur responsable, nous soutenons une économie bas carbone en baissant la part brune (charbon) de nos investissements et en augmentant la part verte (énergies renouvelables) , et en tant qu’employeur responsable nous veillons entre autres, à favoriser l’emploi des jeunes et la diversité (mixité, handicap ). Nous soutenons également les aidants depuis plus de 10 ans.

En savoir plus sur notre politique RSE

X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides