• Taille du texte
  • Contraste

Crédit Agricole Assurances toujours mobilisé en faveur de la mixité

Alors que la mixité est plus que jamais questionnée au sein des entreprises, Crédit Agricole Assurances a présenté le 16 novembre dernier, un point à date de son plan d’action en introduction d’une table-ronde thématique « Le numérique : accélérateur de mixité ? ». 

Frédéric Thomas, Directeur général de Crédit Agricole Assurances, Christian Couchoud, Directeur des ressources humaines, et Sofia Lopes, Responsable département développement RH  ont rappelé les initiatives impulsées depuis 2013 par le groupe Crédit Agricole Assurances et présenté les actions à venir.

Trois expert/es, bloggeurs/ses et spécialistes ont ensuite pris la parole pour débattre sur la question de la mixité dans le secteur du numérique.

Crédit Agricole Assurances toujours mobilisé en faveur de la mixité

La mixité au bénéfice de toutes et de tous

32% des cadres, femmes et hommes, de Crédit Agricole Assurances ont répondu en 2014 au  baromètre « Confiance et Mixité » piloté par Financi’Elles, la première fédération de réseaux de femmes cadres de la banque, de l’assurance et de la finance. Les enseignements tirés de cette consultation ont d’abord permis à Crédit Agricole Assurances d’établir un diagnostic interne  puis  d’identifier les six grandes orientations de son plan d’action « mixité » :

1.     mettre en place des indicateurs et poursuivre par des engagements chiffrés en s’inscrivant notamment dans le cadre du Plan à Moyen Terme du Groupe Crédit Agricole qui fixe un objectif de 25% de féminisation dans les instances dirigeantes des différentes entités du groupe, à horizon 2020,

2.     agir sur les stéréotypes en aidant les managers à mieux appréhender leur fonctionnement et de prendre conscience des biais décisionnels qu’ils peuvent induire,

3.     intégrer les questions de la mixité dans les processus RH en matière de recrutement, de gestion des carrières et de promotions,

4.     faire évoluer l’organisation et les outils de travail en développant les initiatives en faveur de la flexibilité et de l’équilibre des temps de vie, dans le cadre des chantiers « Feel Good » et « QVT »

5.     encourager les hommes autant que les femmes du Groupe à s’inscrire dans la dynamique de la mixité,

6.     donner de la visibilité à la question de la mixité en informant et en communiquant davantage autour des actions mises en œuvre et des progrès accomplis.

Métiers du numérique : où sont les femmes ?

Une table-ronde a suivi la présentation de ce plan d’action. Ingrid Bianchi, membre du collectif WHAT (Women Hackaton Action Tank),  Emmanuelle Leneuf, fondatrice du @FlashTweet et Guy Mamou Mani, co-président du mouvement #jamaissanselles ont échangé sur la question : le numérique est-il est un accélérateur de mixité ?

Secteur en pleine expansion, le numérique offre de nouvelles perspectives sur le marché de l’emploi. Or, les hommes sont statistiquement plus représentés dans ces filières. Education, enseignement, formation… les trois experts ont livré leurs points de vue sur les raisons de la sous représentativité des femmes dans le numérique.

Ingrid Bianchi est fondatrice du Cabinet Diversity Source Manager, membre fondatrice de l’Association Française des Managers de la Diversité, Membre du collectif WHAT (Women Hackaton Action Tank) - @bianchi_ingrid

Emmanuelle Leneuf est journaliste et fondatrice du @FlashTweet qui compte 24,2 k abonnés

Guy Mamou Mani est co-président du groupe Open, vice-président du Conseil National du Numérique, membre du Haut Conseil à l’Egalité entre les hommes et les femmes, ancien président du Syntec Numérique et  Co-président du mouvement #jamaissanselles - @Guy_mm

X
Vous avez déjà le maximum de raccourcis

Gérer mes accès rapides